LA FEMME QUI EST DANS MON LIT | George Moustaki

La femme qui

Est dans mon lit

N’a plus 20 ans

Depuis longtemps.

Les yeux cernés,

Par les années,

Par les amours,

Au jour le jour,

La bouche usée,

Par les baisers,

Trop souvent, mais,

Trop mal donnés,

Le teint blafard,

Malgré le fard,

Plus pâle qu’une

Tâche de lune.

La femme qui

Est dans mon lit

N’a plus 20 ans

Depuis longtemps.

Les seins si lourds

De trop d’amour

Ne portent pas

Le nom d’appas.

Le corps lassé,

Trop caressé,

Trop souvent, mais,

Trop mal aimé.

Le dos voûté

Semble porter,

Des souvenirs

Qu’elle a dû fuir.

La femme qui

Est dans mon lit

N’a plus 20 ans

Depuis longtemps.

Ne riez pas,

N’y touchez pas,

Gardez vos larmes

Et vos sarcasmes.

Lorsque la nuit

Nous réunit,

Son corps, ses mains,

S’offrent aux miens.

Et c’est son cœur,

Couvert de pleurs

Et de blessures,

Qui me rassure.

Ecrite et composée par Georges Moustaki

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão /  Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão /  Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão /  Alterar )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.