L’Âme du monde | Frédéric Lenoir

Résumé

Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent à Toulanka, monastère perdu des montagnes tibétaines, pour transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés de la sagesse universelle. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, ils s’appuient sur leur expérience personnelle et se savent inspirés par ce que les philosophes de l Antiquité appellent l Âme du monde : la force bienveillante qui maintient l’harmonie de l’univers.

Leur message répond aux questions essentielles : quel est le sens de mon existence ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment harmoniser les exigences de mon corps et celles de mon esprit ? Comment apprendre à me connaître et à réaliser mon potentiel créatif ? Comment passer de la peur à l’amour et contribuer à la transformation du monde ?

Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre. À la suite de son Petit traité de vie intérieure, Frédéric Lenoir transmet ses connaissances philosophiques et spirituelles à travers un conte initiatique lumineux qui touche le cœur autant que l’intelligence.

Extraits L’Âme du monde

Pág. não identificada | L’expérience la plus belle et la plus profonde que puisse faire l’homme est celle du mystère.

Albert Einstein

P. 53 | « Le superflu est onéreux, mais l’essentiel est offert. »

P. 50 | « La grandeur de l’être humain, c’est qu’il est le seul être vivant qui puisse s’interroger sur la signification de son existence et lui donner une direction, un but. »

P. 37 | « Il est sans doute plus facile de dire ce qui nous sépare que ce qui nous rassemble »

P. 26 | « Le monde est beau par la variété de ses paysages. | La vie spirituelle est belle par le foisonnement de ses chemins. »

P. 25 | « Chacun parle de Dieu, du divin ou de l’Absolu, selon la perception limitée qu’il en a. Et aucune religion ne peut prétendre posséder la totalité de la Vérité. Celle-ci s’est comme éclatée en morceaux en se manifestant dans le monde. »

P. 23-24 |

« – Nous partageons une expérience spirituelle très semblable, même si le langage de nos traditions diverge pour l’exprimer. (…)

– Oui, (…) J’ai l’impression que tous les chercheurs spirituels du monde boivent à la même source : celle de la vie et de l’amour. Nous essayons chaque jour, par nos méditations et nos prières, par l’ouverture de notre cœur et de notre esprit, de goûter à l’eau de la sagesse éternelle. Et la joie profonde que nous ressentons nous plonge le plus souvent dans le silence de la contemplation. »

Pág. não identificada | Nos âmes ont des besoins invisibles pour les yeux du corps. Elles se nourrissent de la beauté du monde, du chant d’un oiseau, de quelques notes de musique, d’un rayon de soleil sur la neige.

Pág. não identificada | Le bonheur, c’est de continuer de désirer ce qu’on possède déjà.

Pág. não identificada |

Cultivez l’émerveillement.

Cultivez l’effort.

Cultivez la douceur.

Cultivez la bonne humeur, la gaieté, l’humour.

Cultivez la foi et la confiance.

Cultivez la générosité.

Cultivez le courage et la force.

Cultivez la bienveillance et la bonté.

Cultivez l’esprit de vérité.

Cultivez la souplesse.

Cultivez la justice.

Cultivez l’humilité.

Cultivez le contentement et la sobriété.

Cultivez la gratitude.

Cultivez la prudence.

Cultivez la tempérance.

Cultivez la patience.

Cultivez l’esprit de service.

Cultivez le pardon et la miséricorde.

Cultivez la tolérance.

https://booknode.com/

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão /  Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão /  Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão /  Alterar )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.