Tiago Guedes nommé directeur de la Maison de la danse de Lyon | in Le Monde

Le Portugais, qui dirigeait le Théâtre municipal de Porto depuis 2014, sera aussi codirecteur de la Biennale de Lyon et directeur artistique de la Biennale de la danse.

Par Rosita Boisseau

Publié aujourd’hui à 19h30, mis à jour à 20h21

La voix est joyeuse, dynamique. Joint par téléphone à Porto (Portugal), où il est aux manettes du Théâtre municipal depuis juillet 2014, le Portugais Tiago Guedes, 43 ans, se déclare « très ému » d’endosser, à partir de juillet, son nouveau rôle multifonction : directeur de la Maison de la danse de Lyon, codirecteur de la Biennale de Lyon et directeur artistique de la Biennale de la danse. Son projet, intitulé ON (L) Y Danse, un futur partagé pour la danse à Lyon, qu’il a présenté, mardi 17 mai, devant le jury de recrutement – composé de représentants de la ville de Lyon, de la métropole, de la région Auvergne-Rhône-Alpes et du ministère de la culture, ainsi que des présidents de la Maison de la danse et de la Biennale de Lyon – a été choisi à l’unanimité.Lire aussi : 

A Brest, le Portugal fait danser ses chorégraphes

Il l’a emporté sur les propositions d’Anna Crémonini, du Festival de Turin (Italie) ; de Sandrina Martins, à la tête du Carreau du Temple, à Paris ; des chorégraphes libanais Mia Habis et Omar Rajeh de la compagnie Maqamat ; de Benjamin Perchet, ancien conseiller artistique de la Maison de la danse et du chorégraphe Mourad Merzouki, directeur du Centre chorégraphique national de Créteil.

Son désir d’articuler de façon organique et sensible les trois entités que sont la Maison de la danse, la Biennale de Lyon et les Ateliers de la danse (nouveau lieu de fabrication et de diffusion dont l’inauguration est prévue en septembre 2025), a emporté l’adhésion. « Avec l’idée que la porosité et la complémentarité entre ces trois axes sont ancrées dans la diversité des esthétiques qui fonde l’identité de la Maison de la danse depuis toujours », ajoute-t-il dans un français fluide.

Au carrefour de l’art et de la société

Cette circulation des artistes, des formes et des idées, sur le territoire lyonnais ainsi qu’à l’international, sera irriguée par un cercle de chorégraphes associés, dont la Brésilienne Lia Rodrigues, le Portugais Marco da Silva Ferreira, le Français François Chaignaud ou le collectif ÈS. « Ils participeront avec moi à l’élaboration de la programmation », précise Tiago Guedes qui aime inscrire son travail au carrefour de l’art et de la société. Il prévoit un nouveau festival à l’échelle du 8e arrondissement, où sont implantés la Maison de la danse et les Ateliers, en lien avec les MJC du quartier. A une autre échelle, il imagine déjà un forum international dans le cadre de la Biennale 2025 qui accueillera des chorégraphes du Brésil, des Etats-Unis, de Taïwan, du Mozambique et de l’Australie, sélectionnés par cinq curateurs de chaque pays.

https://www.lemonde.fr/culture/article/2022/05/21/tiago-guedes-nomme-directeur-de-la-maison-de-la-danse-de-lyon_6127150_3246.html?fbclid=IwAR3W-dHfis1ialSinCE4Ej0b3y9Xj8de2-EHyhoJ_du5hGE_iUAY6UN_R9w

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão /  Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão /  Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão /  Alterar )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.